Ces menaces informatiques que vous devez faire attention

Ces menaces informatiques que vous devez faire attention

Il est important de connaitre les différents types de menaces informatiques pour mieux y faire face. Comme quoi, retrouvez dans cet article quelques principales menaces informatiques les plus courantes.

Le logiciel malveillant

Les logiciels malveillants ou malwares sont les différentes menaces informatiques qui ont pour objectif de nuire à un PC, un téléphone, une caisse enregistreuse… Ce qui rend les logiciels malveillants si dangereux est qu’ils peuvent corrompre, effacer ou encore voler des données des appareils et des réseaux d’une société. En outre, ils peuvent obtenir des données sensibles telles que les numéros de cartes de crédit de clients.

Le virus informatique

Il s’agit d’un programme malveillant qui se cache dans un logiciel légitime. Le virus se propage à chaque fois qu’un utilisateur ouvre le logiciel contaminé. Outre sa vitesse de réplication fulgurante, le virus informatique peut migrer via les échanges de données par une clé USB ou un réseau informatique.

Le logiciel espion

Appelés aussi cheval de Troie, les logiciels espions sont le digne successeur des virus classiques. Ce qui rend cette menace informatique si dangereuse est le fait que l’infection se passe de manière silencieuse via une application en apparence légitime. Les logiciels espions agissent en enregistrant les mots de passe ou en accédant à la caméra.

L’hameçonnage

L’hameçonnage est une fraude qu’on peut identifier facilement. Ce type de menace est en quelque sorte un courriel ressemblant à celui d’un service connu tel qu’une institution financière. Le but de cela est de soutirer des informations personnelles en incitant à un utilisateur de cliquer sur un lien. Il faut savoir que les banques ne vous demanderont jamais de fournir des informations personnelles de cette manière.

L’attaque par déni de service

Ce type d’attaque se manifeste par la saturation d’un serveur ou un site web de requête. Ceci est dans le but de restreindre l’accès. Pour procéder, le pirate informatique utilise une seule machine pour contrôler d’autres PC. Ces derniers ont été préalablement infectés par des virus ou des vers. Selon une étude menée par TELUS-Rotman, une cyberattaque de telle envergure entraine souvent de grandes pertes financières si le hacker vient à pirater une plateforme de transaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *